Prendre soin…

Avant d'être une structure, Ichtus est une manière de vivre ensemble dans un esprit de solidarité, d'entraide et de partage (voir le bulletin du « Gouvernail » du printemps 2019).

Le seul moyen pour qu'Ichtus continue d'être un lieu où tout le monde a du plaisir à venir est de veiller à ce que ces valeurs se traduisent en actes concrets au quotidien dans le fait de prendre soin

Du matériel

Sortir les embarcations soigneusement et les transporter sur un chariot ou à deux (n'hésite pas à demander de l'aide ou à en donner !) permet d'éviter les dégâts sur terre.

Un moment délicat de la navigation se situe à l'interface terre - eau, au moment de la mise à l'eau et lorsque l'on ressort le matériel nautique du lac. L'expression « une embarcation ne doit toucher que l'eau » résume bien le fait qu'il faut à tout prix éviter que les coques frottent ou tombent par terre, raclent contre des cailloux à proximité de la berge ou ne tapent contre les piliers d'un ponton…

Ceci dit, une casse accidentelle peut se produire. Par respect et pour assurer la sécurité des autres utilisateurs, merci d'annoncer spontanément un dégat afin d'éviter qu'une personne sorte avec du matériel nautique défectueux, ce qui pourrait s'avérer dangereux !

Si prendre soin du matériel est important, prendre soin des autres, de la nature et de soi est encore plus important.

Des autres

« Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse ». Ce principe contenu dans la règle d'or se traduit par le fait d'être attentif et bienveillant vis-à-vis des personnes autour de soi, mais également par la capacité à élargir sa conscience pour penser aux conséquences de ce que l'on fait (ou ne fait pas) pour les gens qui viendront après, que ça soit demain ou dans 10 ans, ici ou à l'autre bout de la planète…

Concrètement, à Ichtus, c'est donner un coup de pouce à quelqu'un en difficulté ou partager ses compétences nautiques avec une personne qui débute; aider à ranger du matériel qui traine, même si ce n'est pas le sien; nettoyer derrière soi (ou les autres) suite à un pic-nic ou un passage aux WC (c'est agréable d'arriver dans un endroit propre, non?)…

Chaque membre étant invité à offrir 2h/an de son temps pour contribuer au bon fonctionnement du club, n'hésite pas à contacter un membre du comité ou Frédéric Delcambre pour voir ce que tu pourrais faire !

De la nature

Toute personne censée prend soin de ce dont elle dépend pour sa (sur)vie. Comme nous ne sommes pas (encore) des entités virtuelles ;-) et que notre santé et qualité de vie dépendent entièrement de l'état de santé de la nature, faire son possible pour préserver les ressources que sont les sols, l'eau (voir cette news sur le plastique), l'air et l'ensemble du vivant (végétaux et animaux) est… une évidence.

Ici, la règle du « moins, c'est plus » s'applique bien, surtout dans le domaine de la consommation d'énergie et de matières… des moins qui sont aussi un plus pour le porte-monnaie ;-)

L'occasion de rappeler la distance de 25 m à garder par rapport aux zones de roseaux et le fait de trier les déchets dans les poubelles prévues à cet effet.

De soi

Il est en effet aussi important de penser à soi… un peu. Et comme tu n'as qu'une seule vie, prends-en soin: le gilet de sauvetage pourrait d'ailleurs la prolonger de quelques décennies, alors n'oublie pas de le mettre ;-)


Nous créons notre propre réalité: le monde sera aussi sympa et agréable que nous le sommes. Comme avant les actes il y a la pensée et les mots, prenons aussi soin de ces dimensions !

« Choisis bien tes mots, car ce sont eux qui créent le monde qui t'entoure »  (pensée Navajo)


Merci de ta contribution - en pensées, paroles et actions - au bon fonctionnement du club :-)

 

P.S. Afin de nous aider à évaluer le taux de lecture des pages de notre site, merci de cliquer ici pour nous envoyer un email. Sens-toi libre d'ajouter un commentaire si tu le souhaites. Un tirage au sort attribuera une agréable surprise à l’auteur de l’une des réponses reçues d’ici fin août :-)